Occident

Donner à boire aux Dieux et aux morts est un devoir pour tous les hommes, riches ou pauvres. Pour étancher leur soif, le vin coule à flots dans les temples et les nécropoles. Tout repas, tout sacrifice s’accompagne de libations de vin. Le geste consiste à  » sacrifier  » une part du liquide avant de le consommer. Soit il est déversé dans la terre, pour abreuver les divinités souterraines qui favorisent la fertilité du sol, soit il est brûlé sur l’autel, pour accélérer sa montée vers l’Olympe. Dans les deux cas, la libation s’effectue à l’aide d’une coupe hémisphérique (phiale) ornée d’un ombilic central symbolisant l’origine du monde. Situle étrusque utilisée pour les libations aux Dieux, Bronze, Ve siècle av. J.-C., Musée des Antiques, Toulouse.

By |2018-07-05T13:08:53+00:00mai 18th, 2017|Origine|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment